Pass(age) aux Ardennes Flamandes

photo Picazis

Faisant suite au texte critique de Luk Lambrecht publié récemment, voici sur le même sujet un nouveau texte de Joke Lootens .


Joke Lootens: J’aime les expositions in situ, du moins si elles ajoutent ou soulignent quelque chose du lieu. « Pass » réussit ici et là à donner une valeur ajoutée aux villages idylliques de Huise, Mullem et Wannegem-Lede. Parfois aussi elle ajoute une note de bas de page au paysage. Là où cette expo me touche le plus, c’est où le sacré et le propane se touche. Dans ce texte, j’y donne quelques exemples.
Les portraits de Emilio Lopez-Menchero peuvent se lire comme des passages au chemin de croix de Huise. L’œil qui voit tout de Nicolas Provost se trouve en hauteur dans cette église et nous regarde comme lévitant entre ciel et terre. Dans l’église de Mullem, ‘caché’ derrière un petit volet, pleure un oiseau, œuvre minuscule, mais glorieuse de Robert Devriendt. Hilde Bouchez rend honneur à la Mère Terre, une installation dans une petite chapelle au coin de deux chemins champêtres. Au cimetière de Lede Hanse Cora place une « fontaine commémorant tous les passants » avec des arrosoirs, probablement un clin d’œil à l’eau qu’on donne aux fleurs sur les tombes des morts. Dans cette église se trouve l’œuvre à mon avis la plus réussie de l’exposition : le Christ souffrant avec un suaire en Néon de Thomas Bogaert. Il me rappelle les drapeaux que des athlètes laissent flotter au vent derrière eux quand ils ont gagné un concours.

photo Picazis

Stien Bekaert ‘colorie’ la façade de Wannegem avec une image qui rappelle des affiches écaillées. Elle apporte ainsi une touche contemporaine à ce village silencieux. Dans l’église même, les collages de Brunhilde Borms se trouvent comme dans un écrin de verre. L’attraction majeure de Pass est sans doute le «Calix » de Kris Martin, une référence agrandie à l’Agneau mystique et une source généreuse pour le passant assoiffé.
Cette exposition, lancée sous l’initiative de Kris Martin et le commissariat de Jan Hoet Jr, excelle à mon avis là où le sacré et l’ordinaire s’embrasse. Il naît quelque chose de surprenant de cette pollinisation croisée. Sans doute, elle invite aussi à une découverte passionnante de ce beau coin des Ardennes Flamandes.

Pass. À visiter le samedi et dimanche entre 14.08 et 03.10.2021. www.pass2021.be

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.