Résonances Corporelles

Résonances corporelles

Judith Kazmierczak 

Le projet d’archivage des expos de la Galerie Flux via les performances dansées de Judith Kazmierczak a débuté en juin 2007. Ces performances plus précisément nommées résonances corporelles sont des dialogues en mouvement avec les œuvres exposées par les différents artistes de passage dans la galerie. Ce sont généralement des improvisations, des élans spontanés, des « one shot » dont le mobile est une entrée en relation singulière avec les différentes créations des artistes. Le dialogue qui s’entame alors n’est ni oral, ni écrit, ni visuel, ni critique. Il est de type corporel et l’engagement de tout le corps s’inscrit dans une approche phénoménologique[1] des œuvres en présence. Chaque exposition est un nouvel univers dans lequel Judith K s’immerge et s’éprouve, expérimentant via son langage gestuel un rapport vivant et inédit aux créations.

[1]  Voir l’entretien avec la philosophe Françoise Giromini.

Résonances corporelles à la Galerie Flux

Résonances corporelles Ailleurs