Flux News Magazine #79

Edito

Pour exister il faut être montré disait Warhol et il n’avait pas tort. Nous le relayons en ce renouveau printanier : rien de tel qu’une première page de couverture qui se projette dans le futur. Il s’agit du projet d’Eva Evrard qui présentera cette pièce dans le cadre off de la 58e Biennale de Venise en off. D’une grande pureté, tant au niveau de la forme que du contenu, cette sculpture céramique plaqué or fonctionne admirablement bien comme métaphore des temps présents. Espoir et tragédie y sont réunis et nous interpellent. « J’aime bien l’idée que ça n’a pas de prix et que ça risque de disparaître » me rappelait l’artiste lors de sa visite.  Lorsque j’ai vu débarquer Eva, venuevenue à Liège pour me parler de son projet vénitien, c’est toute une partie de l’histoire de FluxNews qui en quelques instants a défilé sous mes yeux. Dix incursions de type sauvage me sont remontées en mémoire. ( Il est d’ailleurs grand temps que je prenne un peu de temps pour archiver et sortir un catalogue.) Nous ne pouvons que lui souhaiter de vivre une magnifique aventure et de faire rebondir sa carrière.  Nous en reparlerons plus tard… Heureusement, Venise n’est pas uniquement le meeting point à ne pas louper, il y a encore de l’art qui s’y frotte. Dans ce numéro, nous consacrons deux pages en ciblant la participation belge et française. Passer du local au global, c’est un peu la fonction d’une représentation à Venise. Wim Delvoye qui expose à Bruxelles me rappelait que c’est grâce à sa première participation vénitienne en 1990 qu’il avait été remarqué et invité à exposer à New York par la galeriste Ileana Sonnabend. En 1999, il a été invité par Szeemann à Aperto, qui ouvrait cette année là, sa sélection à 50 jeunes artistes chinois. Grâce aux nombreux contacts, Wim avait pu commencer sa carrière en Chine. Avec un bon médiateur à la barre, nul doute que notre pavillon national, idéalement placé dans le parcours des Biennalistes, est une véritable machine de guerre pour une mise sur orbite d’une carrière… De la Biennale à la Foire d’art, il n’y a parfois pas de grand détour à faire. Ne dit-on pas que sans productions artistiques originales les Foires d’art contemporain sont les Biennales du futur? À propos de Foires d’art, la Tefaf de Maastricht est un bon baromètre de la santé de l’art aujourd’hui. Relevons un léger essoufflement: beaucoup de grands tableaux de maîtres, invendus l’année dernière, se retrouvaient de nouveau dans le parcours. Ce qui m’a le plus surpris dans le cadre de cette Foire très particulière, c’était le match joué en direct entre la Pace gallery et la Fergus Mc Caffrey gallery. Les deux galeries se retrouvaient au niveau des stands en vis-à-vis. Deux poids lourds de l’art se retrouvaient face à face : James Turell défendu par la Pace et Bary X Ball. D’un côté, un stand semi-vide, l’installation de James Turell était très belle mais ne correspond plus apparemment aux critères actuels des visiteurs de Foires, en face un stand hyper fréquenté par un public médusé par quelques sculptures en marbre à l’échelle 1/1, représentant des chefs d’œuvres du passé, avec entre autres, la Piéta de Rondanini de Michel Ange, sur son socle. Gros succès puisque la galerie a pratiquement tout vendu. Le charme opère, légèrement retravaillée par des artisans, ces sculptures ne sont pas des copies nous assure-t-on. Il est vrai que cette technique de reproduction 3D, fait des petits miracles au niveau du résultat final. Le succès est garanti et nous sommes ici à la pointe de la technologie. Comme me le confiait Wim lors de sa visite d’expo, nous abordons un nouvel âge d’or de la sculpture que l’on pourrait baptiser techno romantisme. Chez lui, tous les styles sont revisités par ce procédé. Du baroque classique on tombe dans le minimalisme pur et dur avec les murs en marbre de Daniel Buren chez Karen Mennour. Comme me le confiait un spécialiste en art, nous assistons avec ce procédé révolutionnaire à ce que l’on pourrait définir comme une nouvelle renaissance…  Nous avons tenu à rendre hommage à un grand artiste disparu: Eric Duyckaerts. Ses vidéos en ligne sont là pour continuer à le faire exister. Sommaire

 

Sommaire

2/3 Edito par Lino Polegato.  Un hommage à Erik Duyckaerts récemment disparu.
4 Entretien avec Thomas Chable, par Judith Kazmierczak
6  Expo Fiona Tan au MAC’s par Sylvie Bacquelaine
7 Des mots et des couleurs, des maux et des douleurs au BPS22 par Michel Voiturier
9 Expo de Jacqueline Mesmaeker à la Verrière par Yoann Van Parys
11 Expo Michel Blazy à la Loge, un texte de Louis Annecourt.
12 Expo de Michel Mazzoni au Botanique par Catherine Angelini.  Interview de Gregory Thirion, nouveau directeur du Botanique.
14 Un recensement de la foire Arco à Madrid par Genaro Marcos
15 Expo de Pierre Huyghe à la Serpentine Gallery, un texte de Luk Lambrecht
16 D’Anvers au Giardini, expo de Laure Prouvost au M HKA et au Pavillon français à Venise par Romain Masquelier. Lettre à Laure Prouvost d’ Aldo Guillaume Turin. Intervention off d’Eva Evrard à Venise par Lino Polegato
17 “Mondo Cane” au Pavillon belge de Venise par Colette Dubois.  Interview du directeur Ralph Rugoff et du Président Paolo Baratta par LinoPolegato.
19 Entretien Véronique Bergen et Joëlle de La Casinière
20 Expo de Wim Delvoye aux Musées royaux des Beaux Arts, recensement et interview par Lino Polegato.
21 Expo de Micheline Latinis à la galerie Flux, un texte d’Alain Delaunoy. Expo Pierre Gerard aux Drapiers, un texte de Ludovic Demarche.
22 Expo sur la Poésie sonore au Palais de Tokyo, un texte d’Aurelia Declercq. Exposition d’Isidore Isou au Centre Pompidou par Aurélia Declercq.
23 Bernard Tullen au Triangle Bleu, un texte de Dominique Legrand. Art dans les Ardennes, un nouveau musée à Redu par Romain Masquelier.
24 Expo Stephane Mandelbaum au Centre Pompidou, un texte de Véronique Bergen.
25 Exposition au musée de la photo de Charleroi par Michel Voiturier.
26 Méditer avec Patricia Dopchie et Eric Fourez, un texte de Michel Voiturier
27 Exposition à l’Ikob d’Andrea Éva Győri, un texte de Romain Masquelier. Expo Clemence Van Lunen à la galerie Alice Mogabgab par Sandra caltagirone.
28 Entretien avec Yves Michaud par Lino Polegato. Expo Theaster Gates au Palais de Tokyo par Frédérique Van Leuven. “Eloge de la lenteur” Antoine de Winter, un texte de Ludovic Demarche.
29 Expo Giacometti au LAM par Michel Voiturier.
30 Expo Pieter Vermeersch au M Museum par Colette Dubois. Expo Jacqueline Maesmaeker à la galerie Bouche par Jeanpascal Février.
31 Creative Being, un texte de Sandra Caltagirone sur Pya MyrVOLD.  Exposition Benoît Platéus au Wiels, un recensement par Célinne Eloy.
32 Prendre le temps d’arpenter le temps Expo collective au Centre de la gravure, un texte de Michel Voiturier.

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*